Actualités

4
Mai
2021
Bi’eau diversité : installation d’un rucher sur le site du réservoir de Coeuilly

Bientôt un miel made in SEDIF ! L’association Abeille Machine vient d’installer un rucher sur le site du réservoir de Coeuilly, à Champigny-sur-Marne (94). Cette action s’inscrit dans la continuité de la politique menée par le service public de l’eau, en lien avec son délégataire Veolia Eau d’Île-de-France, pour promouvoir la biodiversité.

Au travers de la campagne estampillée « Bi’eau diversité », le SEDIF valorise les nombreuses initiatives mises en place en faveur du vivant sur ses sites (usines, stations de pompage et d’élévation, réservoirs…) représentant au total une superficie de près de 80 hectares.

Dans cette optique, le site du réservoir de Coeuilly, situé sur la commune de Champigny-sur-Marne, a fait l’objet de travaux de modernisation en 2017 intégrant une gestion sur la parcelle, des eaux pluviales via des noues (formes de fossés élargis) plantées, et une reprise des espaces verts avec l’emploi d’essences favorables à la biodiversité (notamment arbres fruitiers).

Cet espace a également fait l’objet d’aménagements complémentaires (création d’une mare, mise à en place d’une prairie fleurie avec poteaux à insectes) et est labellisé « Écojardin » depuis 2018.

 

Abeille Coeuilly


Une convention avec l’association Abeille Machine

Pour poursuivre les actions engagées à Coeuilly, le SEDIF a mis à disposition une emprise au profit de l’association Abeille Machine. Basée à Fontenay-sous-Bois, elle a « pour but d’étudier, de promouvoir et de faire connaître au plus grande nombre le monde des abeilles et les pratiques apicoles inhérentes à ces insectes.

Pour ce faire, l’association propose de faire découvrir les techniques apicoles, les produits de la ruche et d’utiliser tout support d’expression sensorielle pour mettre en avant le facteur de cohésion sociale et de découverte de son environnement que constitue une ruche dans un quartier ».

Initialement axée sur la promotion du métier d’apiculteur, l’association a élargi ses actions à la promotion et préservation de l’environnement.

L’objectif est ainsi de sensibiliser les Franciliennes et les Franciliens au rôle des pollinisateurs et à la protection de la biodiversité des sites du SEDIF.

Afin de préserver la biodiversité et d’assurer un équilibre avec la présence potentielle d’autres ruches à proximité, le nombre maximal de ruches implantées sur le site est limité à 5. D’ores et déjà, 3 ruches ont trouvé leur place au sein du site, suivies par Cédric Chenevière, apiculteur et responsable de projet.

L’association versera au service public de l’eau un pourcentage de la récolte annuelle du miel issu du rucher.


Produire avec un minimum d’impact sur l’environnement

Pour étayer les objectifs en matière d’environnement, des bio-indicateurs ont été développés. Les suivis réalisés montrent que les sites du SEDIF constituent des zones refuges tout en restant sous l’influence de leur environnement.

« Toutes les actions du SEDIF sont réalisées dans le but de produire une eau potable d’excellente qualité, avec un minimum d’impact sur notre environnement. La préservation et la valorisation de la biodiversité trouve naturellement sa place dans cet objectif et nous avons aujourd’hui des résultats concrets qui le prouvent », rappelle André Santini, Président du SEDIF.


Site de l'association : https://abeille-machine.org/

Les infos de ma commune