Actualités

24
Juin
2009
Dépêche AFP du 24 juin : la Direction générale de la santé réaffirme la qualité de l'eau du robinet

La Direction générale de la santé (DGS) a tenu à rappeler aujourd'hui que les Français peuvent "maintenir leur confiance" à l'eau du robinet, qui subit des contrôles "exigeants et réguliers".

 

La DGS intervient après qu'un texte à l'initiative de David Servan-Schreiber et signé par des oncologues, des épidémiologistes et le WWF, a suggéré aux personnes fragilisées par le cancer de boire de l'eau en bouteille ou filtrée dans les zones polluées, pour ne pas risquer d'être exposé à des taux trop élevés de nitrates ou de pesticides.

Dans un communiqué, la DGS souligne que, outre les contrôles réalisés par l'exploitant, "l'eau délivrée au robinet est très contrôlée, à tous les stades de la production" --captages, stations de traitement et réseaux de distribution de l'eau potable-- par les directions départementales des affaires sanitaires et sociales.
Quand les limites de qualité, basées sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, sont dépassées, les autorités sanitaires locales diffusent des consignes de consommation, rendues publiques notamment dans les mairies, rappelle-t-elle.
 
S'agissant des pesticides, la limite de qualité retenue est "inférieure à une valeur à partir de laquelle un risque sanitaire existe", note encore la DGS. En l'absence de consignes de la part des autorités sanitaires locales, "le consommateur peut avoir toute confiance dans la qualité de l'eau distribuée à son robinet", selon la Direction de la santé.
 
Le ministère de la santé a mis en place un portail, http://www.sante-sports.gouv.fr/, qui devrait permettre d'accéder directement aux derniers résultats d'analyses d'eau potable dans la région de son choix. Le système fonctionne à titre expérimental dans quatre régions (Basse-Normandie, Centre, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées) et sera généralisé d'ici la fin de l'année, selon la DGS.
  

 


 

Les infos de ma commune