Actualités

27
Aôut
2021
Visite d'été du Président à Palaiseau : le SEDIF renforce et sécurise son réseau

Avec la construction de nouveaux quartiers et le développement du plateau de Saclay, le Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF) investit 50 millions d’euros en anticipant les besoins en eau et en renforçant ses infrastructures.

Ce vendredi 27 août, le Président du SEDIF André Santini, accompagné notamment de Grégoire de Lasteyrie, vice-président du SEDIF, maire de Palaiseau et Président de l'agglomération Paris-Saclay, a participé la visite de chantier annuelle du Service public de l'eau à Palaiseau. L’aménagement du plateau de Saclay, qualifié d'Opération d'Intérêt National (OIN), est en effet l’un des enjeux majeurs du Grand Paris.

D’ici 2030, les besoins en eau seront multipliés par trois dans ce secteur qui constituera un pôle d’excellence scientifique de renommée mondiale.


Pour accompagner ce développement démographique et urbanistique, le SEDIF investit dans deux projets d’envergure : le bouclage par une conduite de liaison entre le réservoir de Palaiseau et celui de Saclay, ainsi que la construction d’un nouveau réservoir et d’une station de pompage à Palaiseau.


"En renforçant et en sécurisant son réseau d’infrastructures pour un montant de 50 millions d’euros, le SEDIF investit massivement dans le nord de l’Essonne" a indiqué le Président Santini lors de son discours d'ouverture.


Dans cette perspective, le SEDIF a établi un schéma directeur pour définir les renforcements d’ouvrages nécessaires et répondre aux nouveaux besoins d’alimentation en eau potable et de défense incendie.

En effet, le SEDIF dispose de capacités de production suffisantes pour faire face aux besoins à long terme du plateau.
L’usine de production qui assure l’alimentation en eau potable de ce secteur est située à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). D’une capacité maximum de 600 000 mÑ/j, elle produit aujourd’hui en moyenne 329 000 m3/j. Sa capacité de production couvre les besoins de la zone (quartiers de Polytechnique, du Moulon et de Corbeville).

Grâce à ces renforcements, le SEDIF pourra répondre à la demande de l'agglomération Paris-Saclay, qui souhaite diversifier ses ressources pour une partie de ses achats d’eau.

Les interconnexions à créer permettront d’assurer un secours mutuel entre les autorités organisatrices.

Bouclage en eau potable Palaiseau-Saclay : un chantier d'envergure

Palaiseau Saclay liaison


Un projet de canalisation en fonte d’un diamètre de 600 mm et long d’une dizaine de kilomètres est en cours. Il relie la station de pompage de Palaiseau et le château d’eau du SEDIF situé au nord de la ville de Saclay, et permettra la création d’un bouclage entre ces deux sites sécurisant l’apport en eau depuis Choisy-le-Roi par une double alimentation.

La taille de ce projet et son linéaire important ont nécessité une coordination avec de nombreux acteurs locaux ou nationaux tels que des communes, des collectivités locales, des départements, de grandes entreprises internationales et la Société du Grand Paris.



Site de Palaiseau : entre sécurisation et valorisation du patrimoine du SEDIF

Propriété du SEDIF, le site de Palaiseau connait depuis 2020 une refonte globale avec :

  • la construction d’une nouvelle station de pompage ;
  • la construction d’un nouveau réservoir ;
  • la rénovation d’un réservoir et la démolition d’un autre
  • la requalification des aménagements extérieurs avec un soin particulier porté à la gestion des eaux de ruissellement.


Pour ces travaux d’envergure, le Syndicat est novateur en utilisant des technologies de pointe comme la maquette numérique, appelée « BIM ». Le SEDIF veille aussi tout particulièrement à l’intégration paysagère des ouvrages.

Il s’insèrera ainsi parfaitement dans le quartier Camille Claudel, en fort développement avec plus de 1 500 logements.


Palaiseau site



Crédit : Nicolas Fagot Studio 9 pour le SEDIF

Les infos de ma commune