Le SEDIF poursuit ses investissements pour améliorer encore la performance de son réseau

Dernière mise à jour :  mercredi 5 octobre 2022
Photo agent du SEDIF canalisation
Ugo Boesso, chargé d'opérations Canalisation au SEDIF, sur un chantier de renouvellement au Raincy.

Déjà au-dessus de l’objectif de 85 % de rendement* fixé par le Grenelle de l’environnement dès 2012, le SEDIF n’a cessé de chercher à s’améliorer. Aujourd’hui, avec un rendement de plus de 90 % en 2021, le SEDIF fait partie des services publics d’eau les plus performants de France . Pour atteindre et renforcer ces résultats, il s’appuie sur un plan d’action qui combine investissements, pilotage, surveillance accrue du réseau et innovations technologiques.

Pour garantir la plus faible déperdition d’eau possible, le SEDIF a mis en oeuvre un programme exigeant de renouvellement prédictif de ses canalisations, afin de gérer durablement son patrimoine et limiter les risques de casse et de fuites.

 

Afin de localiser plus rapidement les fuites non visibles, il a initié en 2019 d’importants travaux de modernisation de son réseau, qui est instrumenté et cloisonné pour créer des secteurs sur lesquels les volumes entrants, sortants et mis en distribution sont mesurés en continu grâce à des débitmètres dans l’objectif de localiser précisément les pertes sur chacun des secteurs, et de prioriser ainsi les actions et réactions d’exploitation.

 

Des capteurs (près de 2 000 au total), permettant de détecter les fuites d’eau, ont également été implantés dans les zones et sur les canalisations les plus à risques afin d’assurer un suivi rapproché : ils permettent de détecter en moyenne 200 fuites par an. Toutes les données émises par ces dispositifs sont traitées en continu par le ServO, l’outil de supervision et de pilotage intégré du SEDIF, afin d’identifier les besoins d’interventions sur site et de travaux.

 

Grâce à ces actions entreprises par le SEDIF depuis de nombreuses années, la consommation d’environ 70 000** foyers franciliens est économisée annuellement, soit l’équivalent d’une ville comme Levallois-Perret.

 

Pour aller encore plus loin, le nouveau plan pluriannuel d’investissement 2022-2031 inclut une stratégie renforcée de gestion du réseau à 30 ans. S’appuyant sur des programmes d’intelligence artificielle associés à des techniques d’analyse avancées, le SEDIF a prévu un renouvellement patrimonial à hauteur de 654 km de ses canalisations de distribution et de transport sur 10 ans pour un budget de 597 millions d’euros.

Conscient depuis longtemps de la nécessité de préserver la ressource en eau, le SEDIF s’est donné les moyens de renforcer toujours plus le rendement de son réseau, en plaçant l’innovation au coeur de son action
Photo portrait du Président André Santini, président du SEDIF

*Le rendement de réseau correspond au rapport entre le volume d’eau consommé par les usagers (particuliers, industriels, collectivités) et le volume d’eau potable introduit dans le réseau de distribution. Plus le rendement est élevé, moins les pertes liées aux fuites sont importantes. Les prélèvements sur la ressource en eau en sont diminués d’autant.

 

**Sur la base d’une consommation moyenne de 120 m3 par foyer.

Vos contacts SEDIF

Vous avez une question sur ce sujet ?

N'hésitez pas à contacter l'équipe dédiée.

Contactez le SEDIF