Plan Climat Eau Energie

Plan climat énergie : le premier service d’eau neutre en carbone

Le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France assure une mission de service public : produire et distribuer de l’eau potable à 4,6 M d’usagers en quantité suffisante, en qualité conforme aux exigences sanitaires, et au meilleur coût. Pour assurer sa mission, il dispose un patrimoine important réparti sur 150 communes d’Ile-de-France, situées sur 7 départements. 

Bien que sa mission soit avant tout dédiée à l’environnement,  le SEDIF est en interaction avec le territoire. Il veille à limiter l’impact de son activité et de ses installations, en optimisant son prélèvement sur la  ressource, dans la conduite de l’exploitation ainsi que dans la réalisation des travaux. 

Souhaitant être exemplaire dans un contexte global, avec une dimension de développement durable de plus en plus nécessaire, le SEDIF a mis en œuvre dès 2001 une politique environnementale ambitieuse, reconnue en février 2002 par l’obtention de la certification ISO 14001. Cette politique est  régulièrement actualisée et amplifiée. 

Réduire à la source les émissions de carbone, optimiser les consommations d’énergie, ne consommer que de l’énergie renouvelable en partie produite sur ses sites, ou encore contribuer aux efforts d’adaptation au changement climatique constituent les axes principaux de la politique qualité, environnement et développement durable du SEDIF.  

La charte de développement durable associant le SEDIF et son délégataire dès décembre 2011 traduit en engagements précis et contraignants cette volonté de lutte contre le changement climatique, symbolisé par un service neutre en carbone : économie d’énergie, recours aux énergies vertes, compensation des émissions non évitables par reforestation. 

Le SEDIF est donc engagé en faveur du climat, dans une double démarche d’atténuation et d’adaptation.  

Depuis 2011, le service de l’eau établit un bilan carbone, dont il compense totalement les émissions résiduelles.  

La première priorité est de consommer moins de ressources afin de réduire ses émissions à la source, le service public combine de nombreuses actions : le contrat de délégation de service public intègre ainsi des objectifs ambitieux en termes de réduction des émissions de GES, par la réduction de la consommation d’énergie, et de l’énergie la plus « propre » possible avec 100% d’électricité verte depuis 2013 ; pour les travaux sous maitrise d’ouvrage publique, les aspects énergétiques sont intégrés très en amont, et des solutions moins émettrices en GES sont recherchées, que ce soit en phase chantier, et surtout pour la future exploitation. Un autre exemple, est l’amélioration du rendement du réseau, déjà performant, est également programmée avec le double effet de réduction des prélèvements sur la ressource en eau, et de réduction de consommation d’énergie.  

Par ailleurs, compte tenu  des impacts possibles  du changement climatique sur le service de l’eau, le SEDIF anticipe une démarche d’adaptation au changement climatique, pour une encore plus forte résilience. Ainsi, plusieurs actions sont envisagées, seul ou en partenariat avec les autres grands services d’eau de l’Ile-de-France (notamment maîtrise des pressions du service sur les ressources en eau, sécurisation des moyens de production et de distribution, recyclage des eaux). 

Le SEDIF formalise ses engagements et actions en faveur du climat dans un document unique en cours de réalisation, le « Plan climat énergie » du SEDIF. (Automne 2017). 

Les infos de ma commune