Programme Eau Solidaire, un dispositif d’aide aux usagers les plus démunis

Depuis le 1er janvier 2011, une enveloppe de plus de 2 millions d’euros par an est consacrée à ce programme qui articule urgence, assistance et prévention.

Ce dispositif s’adresse notamment aux personnes qui, temporairement ou durablement, éprouvent des difficultés à régler leur facture, en particulier lorsque celle-ci dépasse 3% de leurs ressources financières.

Le programme Eau Solidaire, dispositif innovant et unique en France à une telle échelle, place les communes et les maires au cœur du dispositif de solidarité locale dédié à l’eau, via les Centres Communaux ou Intercommunaux d’Action Sociale (CCAS et CIAS) qui se voient confier de nouveaux moyens, comme des Chèques d’accompagnement personnalisés, pour aider les abonnés particuliers en difficultés.

Les usagers en difficultés en habitat individuel ou en habitat collectif qui payent l’eau dans les charges, peuvent également bénéficier d’aides via le Fonds de Solidarité Logement (FSL), auquel contribue aussi le SEDIF.


La mise en œuvre d’un « droit à l’eau pour tous »

Quand on sait qu’en Ile-de-France, 12% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (qui est de 910 €/mois), tous les moyens doivent être mis en œuvre pour allouer toutes les aides possibles aux usagers qui en ont le plus besoin. C’est la mobilisation conjointe de tous les acteurs impliqués qui permet d’assurer ce devoir de solidarité envers les plus fragiles.

L’accès à l’eau est un droit vital. Le SEDIF, qui agit aussi depuis 1986  à l’international au travers d’actions solidaires consacrées par la loi Oudin-Santini de février 2005, a amélioré la prise en compte des usagers en difficulté sur son territoire.

La facture bénéficie déjà depuis le 1er janvier 2011 d’une baisse importante de la part « eau potable » (près de 20%). Outre cette baisse, le nouveau contrat de délégation de service public du SEDIF prévoit une dimension sociale importante qui met en œuvre un « droit à l’eau pour tous ».


Le SEDIF avait en effet affiché très clairement, dès le lancement de l’appel d’offre pour un nouveau contrat, son intention de renforcer encore de manière significative son dispositif d’aide à ces usagers.


Cet engagement est donc contractuel et assuré par le délégataire, qui mobilise aussi les moyens humains indispensables au travail quotidien de terrain.

Le SEDIF est le premier Syndicat d’eau en France à mettre en œuvre un programme de solidarité qui s’appuie sur un fonds dédié à la prise en compte par le Service de l’eau des usagers en difficulté, sous le contrôle des élus.


Le Service public de l’eau du SEDIF, qui s’est doté des moyens nécessaires pour piloter ce programme au cours des prochaines années, restera toujours à l’écoute afin que ce dispositif puisse bénéficier au plus grand nombre.

 

En savoir plus sur le programme Eau Solidaire