Actualités

27
Jan.
2011
Le SEDIF se félicite de l’adoption définitive d’une proposition de loi de solidarité sur l’eau.

A l’initiative de M. Christian Cambon, Premier vice-président du SEDIF et sénateur du Val-de-Marne, le Sénat a adopté définitivement mercredi 26 janvier, une proposition de loi renforçant le mécanisme de solidarité en faveur des nombreuses familles en situation de précarité en raison des factures d’eau impayée.

En permettant aux opérateurs de l’eau de contribuer au Fonds départemental de solidarité pour le logement (FSL), fonds qui dispense des aides aux ménages, cette nouvelle loi apporte une réponse concrète aux situations difficiles que connaissent certains ménages démunis, qu’ils résident en habitat collectif ou individuel.

Conscient de son devoir d’exemplarité, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF), mettra en place très rapidement cette loi qu’il attendait avec impatience.

Déjà depuis le 1er janvier 2011 il consacre 1% des recettes des ventes d’eau au programme « Eau Solidaire », dispositif de solidarité innovant et unique en France à cette échelle, pour venir en aide aux usagers connaissant des difficultés d’ordre social ou financier pour le règlement de leur facture d’eau. Des « chèques d’accompagnement personnalisés » sont également confiés aux Centres Communaux ou Intercommunaux d’Action Sociale (CCAS/CIAS), destinés à ces usagers en difficulté.

Les communes et leur maire sont ainsi placés au cœur du dispositif de solidarité locale dédié à l’eau.

 

Les infos de ma commune