Actualités

6
Juil.
2015
Continuité du service malgré l'usage intempestif des bornes d'incendies

Depuis le 1er juillet, le SEDIF est confronté, notamment en Seine-Saint-Denis, à de très nombreuses ouvertures intempestives de poteaux d’incendie, avec une ampleur devenue préoccupante depuis le 2 juillet. Dans le contexte actuel de la canicule, et d’une très forte demande en eau, vitale pour la santé de la population, ce comportement incivique rend très difficile le maintien d’une pression et d’un débit suffisants pour faire face aux besoins d’alimentation en eau ainsi qu’à la sécurité incendie à proximité des secteurs touchés.

Vendredi et Samedi, plus de 300 poteaux ont été ouverts simultanément sur le territoire du SEDIF, provoquant une demande jusqu’à deux fois plus forte que nécessaire pour satisfaire les besoins déjà très élevés.

 

Bien que raccordés au réseau d’eau potable, la gestion et la maintenance des poteaux d’incendie relève des communes, en relation avec les pompiers. Compte tenu de l’urgence, et dans l’attente de la mobilisation des moyens communaux, le délégataire du SEDIF, Veolia Eau d’Ile-de-France, a renforcé ses équipes et est intervenu pour fermer rapidement le maximum de poteaux d’incendie. Simultanément, il a alerté dès le 3 juillet le préfet de Seine-Saint-Denis pour lui demander de mettre fin à ces agissements, souvent accompagnés de troubles à l’ordre public compliquant les interventions.

 

En parallèle, les équipes de Veolia Eau d’Ile-France sont totalement mobilisées pour réparer les nombreuses casses de canalisations consécutives à ces manœuvres d’ouverture sauvages.

A ce jour, et sauf quelques baisses de pression localisées et temporaires, la continuité du service a pu être assurée grâce à la performance du réseau du SEDIF et l'intervention des équipes de son délégataire.

 

Compte tenu du risque de nouveaux pics de température dans les prochains jours, la mobilisation renforcée est maintenue et une étroite coordination avec les autorités publiques, les communes et les pompiers reste nécessaire.

 

 

Les infos de ma commune