Actualités

26
Mai
2015
Le SEDIF se félicite de l'interdiction des produits phytosanitaires

Le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a été voté mardi 26 mai après une seconde lecture à l’Assemblée nationale. Dans ce projet de loi, l’article 18 bis qui prévoit l’avancement de la date de l’interdiction de l’usage des produits phytosanitaires dans les collectivités locales au 31 décembre 2016 a été adopté le lundi 25 mai.

A l’initiative dès 2007 du programme Phyt’Eaux Cités, un programme exemplaire de prévention et de sensibilisation visant à réduire l’emploi des produits phytosanitaires sur un territoire de 110 communes dans le bassin de la Seine, le Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF) se félicite de l’adoption de ce texte, qui place la lutte contre l’utilisation des produits phytosanitaires au cœur du débat de la transition énergétique pour la croissance verte.

 

Pour André Santini, Président du SEDIF : « Fournir une eau de qualité irréprochable aux consommateurs est au cœur de la mission des services publics d’eau potable. Le programme Phyt’Eaux Cités, mis en place par le SEDIF depuis 2007 est une action exemplaire de développement durable local, consacré par l’adoption par l’Assemblée nationale de l’article 18 bis du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, permet d’inscrire cette action au cœur de l’actualité et des enjeux.»

Le programme Phyt’Eaux Cités fédère 11 partenaires publics ou privés (le SEDIF, l’Agence de l’eau Seine-Normandie, la Région Ile-de-France, le Conseil Départemental de l’Essonne, les syndicats de rivière SIAHVY, SIVOA, SIBSO, SIAEP, ainsi que Eau de Paris, Eau du Sud parisien – Lyonnaise des Eaux et Veolia Eau) et permet aux collectivités de diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires et d’atteindre, à terme, le « zéro phyto ».  

 

 

Les infos de ma commune