Actualités

29
Jan.
2015
Avec le SEDIF, le "Zéro Phyto" progresse en Ile-de-France

29 Janvier 2015 - A la veille du lancement de la version 2 du plan Ecophyto (plan de réduction de l’usage des produits phytosanitaires dans les cultures agricoles) par le ministre de l’Agriculture, suite à l’échec de la version 1, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF) entend rappeler quant à lui qu’en Ile de France, le « Zéro Phyto progresse » dans les communes.

A ce jour, 84 communes d’Ile-de-France (sur les 110 du programme Phyt’Eaux Cités) représentant 1,2 millions d’habitants, ont signé la convention Phyt’Eaux Cités et se sont engagées à réduire l’utilisation de produits phytosanitaires dans le cadre de cette action lancée en 2007 à l’initiative du SEDIF.

Parmi elles, 17 communes ont obtenu la certification « Zéro Phyto » en 2014 (sur leurs pratiques 2013), soit + 58% par rapport à 2013 (sur les pratiques 2012).

Cette progression souligne l’engagement des collectivités dans le dispositif du SEDIF et la prise de conscience de services communaux sur ce sujet.

 

La protection de la ressource au coeur de la mission du SEDIF

 

Pour André Santini, Président du SEDIF : « Fournir une eau de qualité irréprochable aux consommateurs est au cœur de la mission des services publics d’eau potable. L’action Phyt’Eaux Cités, mise en place par le SEDIF depuis plus de sept ans maintenant est une action exemplaire de développement durable local, qui met en application le concept « penser globalement pour agir localement » et qui souligne l’engagement et la détermination des collectivités mobilisées dans ce programme. »

 

Le programme Phyt’Eaux Cités, lancé à l’initiative du SEDIF, fédère 11 partenaires publics ou privés, et démontre la capacité des acteurs de l’eau franciliens à s’unir et à dépasser leur propre territoire sur des sujets essentiels comme la protection de la ressource.

 

Le programme Phyt’Eaux Cités : un programme ambitieux de prévention des pollutions par les produits phytosanitaires dans les collectivités.

Phyt’Eaux Cités est un programme de prévention et de sensibilisation, destiné aux services voirie, sport et espaces verts de 110 communes en Île-de-France, pour limiter l’emploi des produits phytosanitaires sur les bassins de la Seine, l’Orge et l’Yvette. L’ensemble des communes qui participent à l’action Phyt’Eaux Cités représentent 1,2 million d’habitants.

 

Le programme d’accompagnement Phyt’Eaux Cités permet aux collectivités de diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires et d’atteindre, à terme, le « zéro phyto ». Conscient que cet objectif ne peut être atteint et durable que s’il est mené dans le cadre d’une réflexion globale sur l’usage des espaces publics, les moyens de la collectivité et les attentes des usagers, le SEDIF poursuit son action de sensibilisation autour de la prévention des pollutions par les produits phytosanitaires d’origine non agricole à travers une seconde phase de l’action Phyt’Eaux Cités, qui se déroule sur quatre ans (2012-2016).

 

Toutes ces communes ont atteint, grâce aux actions mises en place au niveau local, le niveau « zéro phyto », qui garantit l’absence de produits phytosanitaires dans les eaux – eaux de surface ou souterraine – destinées à la production d’eau potable.

 

Dans le cadre du programme Phyt’Eaux Cités, les partenaires du SEDIF sont : l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général de l’Essonne, le Syndicat mixte de la Vallée de l’Orge Aval (SIVOA), le Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique de la Vallée de l’Yvette (SIAHVY), Eau de Paris, Lyonnaise des Eaux – Eau du Sud Parisien et Veolia Eau Région Ile-de-France Centre, le Syndicat Intercommunal pour l’Adduction de l’Eau Potable de la région d’Angervilliers (SIAEP) et le Syndicat Intercommunal de la Vallée Supérieure de l’Orge (SIVSO).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les infos de ma commune