Actualités

16
Déc.
2010
Accès à l’eau : le SEDIF solidaire des plus démunis

Engagé depuis longtemps dans la mise en oeuvre du droit essentiel d’accès à l’eau, et à l’initiative de ce texte, le SEDIF se félicite de l’adoption en première lecture à l’Assemblée Nationale, le 1er décembre 2010, de la proposition de loi relative à la solidarité des communes dans le domaine de l’alimentation en eau et de l’assainissement des particuliers.

Déposé par M. Christian CAMBON, Premier vice-président du SEDIF et sénateur du Val-de-Marne, et relayé à l’Assemblée Nationale par M. Richard DELL’AGNOLA, également vice-président du SEDIF et député du Val-de-Marne, ce texte, déjà été adopté en première lecture au Sénat en février dernier, permettra aux opérateurs des services publics d’eau potable et d’assainissement de renforcer leurs actions auprès du Fonds de solidarité logement (FSL), afin de faire vivre la solidarité entre usagers.
 
C’est ainsi que dans le cadre du nouveau contrat de délégation du service public de l’eau potable, le SEDIF, conscient de son devoir d’exemplarité, développera dès le 1er janvier 2011 un nouveau dispositif de solidarité pour venir en aide aux usagers connaissant des difficultés d’ordre social ou financier pour le règlement de leur échéances pour l’eau potable.
 
A cette fin, 1% des recettes des ventes d’eau sera consacré au programme « Eau Solidaire » : des « chèques eau » destinés à ces usagers en difficulté seront confiés aux Centres Communaux ou Intercommunaux d’Action Sociale (CCAS/CIAS).
 
Les communes et leurs maires seront ainsi placés au cœur du dispositif de solidarité locale dédié à l’eau, comme le demandait le SEDIF.

Les infos de ma commune