Actualités

9
Déc.
2013
Agir sur les nappes d'eau souterraine: l'union fait la force !

Jeudi 12 décembre 2013, le SEDIF, Veolia Eau et Eau du Sud Parisien-Lyonnaise des Eaux signent un contrat d'animation, traduisant leur engagement au côté de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie pour préserver la qualité de l'eau des captages de la nappe de calcaire de Champigny.

La nappe de calcaire de Champigny (77) alimente pas moins de 1 million de Franciliens. Les trois producteurs d'eau, propriétaires de forages classés prioritaires pas la loi Grennelle II, s'accocient à l'Agence de l'Eau Seine-Normandie pour mettre en place un plan d'actions ambitieux sur 5 ans. Celui-ci vise à sensibiliser et à accompagner les acteurs locaux à l'adoption de pratiques respectueuses de l'eau.

 

L'objectif de ce projet est de réduire les sources de pollutions autour de plusieurs forages particulièrement vulnérables de la nappe de calcaire de Champigny (captages de la Fosse de Melun et de la Basse Vallée de l'Yerres). Le déploiement est prévu sur 63 communes de Seine-et-Marne, de l'Essonne et du Val de Marne et 260 exploitations agricoles représentant 32 000 hectares de parcelles.

 

La mise en oeuvre du plan d'actions sera faite par un pilotage partagé entre les 3 producteurs et l'Agence de l'Eau Seine-Normandie. Il s'appuie sur l'expertise des Chambres d'Agriculture de Seine-et-Marne, Chambre de Commerce et d'Industrie et l'Association AQUI'Brie pour la protection de la nappe de calcaire de Champigny.

 

Au total, 3 millions d'euros seront investis sur 5 ans, pris en charge à 70% par l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, et à 30% par les 3 producteurs d'eau.

 

A noter que c'est la première fois en Ile-de-France qu'un contrat de captage est signé entre acteurs publics et acteurs privés de l'eau.

Les infos de ma commune