Actualités

1
Nov.
2009
Le SEDIF se félicite de la mise en place d’un « médiateur de l’eau »

André SANTINI, Président du Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF), plus grand service public d’eau potable en France, se félicite de la mise en place d’un médiateur pour les contentieux sur l’eau.

Face aux exigences de la réglementation et des consommateurs, la qualité de service doit être au cœur des préoccupations des producteurs et distributeurs d’eau potable. La relation clientèle, la sécurité de l’approvisionnement et la qualité de l’eau font partie des axes essentiels de l’action du SEDIF et de ses élus.
 
La création de la médiation de l’eau va également dans le sens d’une plus grande justice sociale pour l’ensemble des usagers et consommateurs d’eau potable. Cette préoccupation sociale est partagée par le SEDIF, qui a toujours eu à cœur de mener une politique solidaire envers les plus démunis et les plus faibles.
 
Conscient de son devoir d’exemplarité, le SEDIF plaide pour l’instauration d’une tarification sociale de l’eau. Cette volonté fait actuellement l’objet d’une proposition de loi déposée en juin dernier par le Sénateur Christian CAMBON, 1er Vice-président du SEDIF.
Des discussions sont également en cours avec l’OBUSSAS (l’Observatoire des usagers de l’assainissement), qui milite pour la mise œuvre d’une réelle solidarité en matière de droit à l’eau des plus démunis.
 
Cette action solidaire, présente dans le cahier des charges de la future délégation de service public du SEDIF, invite les candidats à faire des propositions prenant en compte les préoccupations sociales actuelles.

 

Les infos de ma commune