Actualités

24
Juin
2010
Un nouveau Service Public de l'eau en Île-de-France

Les élus du SEDIF, présidé par André SANTINI, réunis en Comité jeudi 24 juin 2010, se sont prononcés par 83 voix sur 125 pour le choix de la société Veolia Eau - Compagnie générale des Eaux comme délégataire du service public de l’eau.

Ils ont approuvé le projet de contrat qui leur était soumis et ont ainsi autorisé le Président à signer le contrat de délégation de service public.

Ce vote vient clore la procédure engagée par le SEDIF depuis près de quatre ans sur le choix du mode de gestion du service public de l’eau potable, de la procédure de mise en concurrence puis de négociation, pour aboutir à une nouvelle organisation refondée, sans rapport avec la précédente.
 
Respectueuse des textes ainsi que des principes d’égalité de traitement et de transparence, la mise en concurrence frontale aboutit à un contrat de délégation de service public qui s’inscrit dans une démarche volontariste et place la qualité de service à la hauteur des exigences des usagers et des communes, tout en diminuant le prix de l’eau de manière significative.
 
Le SEDIF insiste notamment sur la mise en œuvre de nouveaux dispositifs, comme la « télé relève » pour un meilleur contrôle des consommations et la détection immédiate des fuites. Pour moderniser la relation clientèle, assurer un suivi personnalisé, ou régler sa facture par SMS, le SEDIF a choisi de mettre en place dès 2011 « Clario », un service dédié à l’assistance et à l’information. Pour compléter cette offre, « ServO, » un nouveau centre de contrôle et de pilotage de la qualité de l’eau, sera accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
 
S’agissant des clauses financières du contrat de délégation de service public, la rémunération du délégataire dépendra de ses résultats et de ceux de l’exploitation. Elle sera plafonnée à 9% du produit des ventes d’eau et les excédents seront directement reversés pour les investissements du SEDIF. Cette volonté de transparence se traduit aussi par la création d’une société dédiée, destinée à encadrer les comptes de l’activité du délégataire dont l’ensemble des mouvements sera contrôlé par le SEDIF et soumis, au-delà des obligations légales, à de nombreux rapports sur la gestion du service.
 
A cela s’ajoute une baisse significative du prix de l’eau (facture 120 m3) qui passera de 1,75€ HT (au 31 décembre 2010) à 1,51€ HT au 1er janvier 2011, soit une baisse de 14 % (voire 1,41€ HT (-19,5%) avec la CA Est ensemble). Cette diminution du prix correspond à une économie nette de 624 M€ sur la durée du contrat (780 M€ avec "Est Ensemble").

Le volet social de la tarification ainsi qu’une contribution au Fonds de Solidarité Logement et aux Caisses d’Allocations Familiales constituent également des axes prioritaires du SEDIF et de son futur délégataire afin de favoriser l’accompagnement des usagers parce que l’eau est un bien public, une ressource qui doit être maîtrisée dans un processus d’amélioration continue. La dotation sociale s’établit à 2,5 M€.

 



Contact presse : Benjamin VACARIE (SEDIF) 01 53 45 42 13

 

Les infos de ma commune