Actualités

14
Fév.
2012
Vague de froid: le SEDIF et son délégataire mobilisés

Depuis la fin du mois de janvier, avec la vague de froid qui persiste en Ile-de-France, le nombre de ruptures de canalisations sur les 8 230 km de canalisation du réseau du Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF) ne cesse d’augmenter.

L’explication est généralement la suivante : une eau très refroidie circule dans des conduites enterrées dans un sol demeurant relativement chaud, ce qui provoque un choc thermique. Les canalisations les plus fragiles cassent et l’eau sous pression peut entraîner des dégâts parfois importants. Au moment du dégel des sols, des contraintes mécaniques liées au mouvement du terrain peuvent être à l’origine de casse de conduites. Les usagers sont alors privés d’eau, le rétablissement du service est donc une priorité.

Dans ce contexte, plus de 430 employés du service public de l’eau sont intervenus de jour comme de nuit sur le terrain le week-end du 11 et 12 février. La plupart des coupures d’eau ont été limitées à quatre heures.

Cette vague de froid, anormalement longue pour la région parisienne, entraîne le gel de nombreux compteurs ou tuyauteries mal protégées. Les interventions sont planifiées pour donner la priorité au réseau public.

Les infos de ma commune