Actualités

27
Juil.
2022
Sécheresse en Ile-de-France : l’eau, veillez à bien l’utiliser

Un hiver et un printemps secs ont des conséquences sur le débit actuel des cours d’eau d’Île-de-France. Ceux-ci sont faibles et ont conduit à la prise d’arrêtés limitant les usages de l’eau dans plusieurs départements de la Région.

La faiblesse générale des débits de cours d’eau a conduit à la prise d’arrêtés limitant les usages de l’eau dans l’ensemble des départements de métropole. Une cellule interministérielle de crise a même été activée pour le suivi et la coordination des mesures mises en œuvre.

L’Ile-de-France ne fait pas exception et toutes les communes alimentées en eau par le SEDIF sont concernées par ces arrêtés, les plaçant selon le cas, de la situation de vigilance à la situation de crise.

Ces arrêtés peuvent être consultés sur le site Propluvia.

Le Syndicat produit l’eau destinée à l’alimentation en eau potable essentiellement à partir des trois grands cours d’eau d’Ile-de-France, la Seine, la Marne et l’Oise. Les débits sont inférieurs aux valeurs normales habituellement enregistrées à cette saison. L’Oise est particulièrement surveillée, car elle ne bénéficie pas des actions de soutien d’étiage menées par Seine Grands Lacs, qui permettent de limiter la baisse des débits de la Seine et la Marne.

Toutefois, il n’y a jusqu’à présent pas de restrictions sur l’usage de l’eau potable et l’approvisionnement n’est pas menacé sur le territoire du SEDIF.

Cependant, si la situation de sécheresse devait perdurer ou s’aggraver, les conditions de prélèvement dans les grands cours d’eau pourraient se durcir. Aussi, le service public de l'eau vous invite à diffuser les gestes pour un bon usage de l’eau.

A la demande des Ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Transition écologique, des comités ressource en eau, auquel le SEDIF participe, sont organisés dans les départements d’Île-de-France.

Différentes mesures simples et concrètes peuvent être prises par chacun :


  • ne pas arroser son jardin avec l’eau du robinet ou seulement en fin de soirée lorsque les températures baissent et que l’évaporation est minimale ;
  • prendre des douches moins longues ;
  • remplir son lave-linge et lave-vaisselle complètement avant usage ;
  • laver son véhicule dans un centre de lavage équipé de récupérateurs d’eau ;
  • ne pas utiliser l’eau du robinet pour laver sa terrasse, son trottoir, ses allées ;
  • limiter le remplissage des piscines et les couvrir pour limiter les pertes en eau par évaporation.

 

Ne gaspillez pas l’eau, c’est un bien précieux !

ecogestes

Les infos de ma commune