Actualités

25
Nov.
2021
Réunion du comité d’experts "Eau sans chlore" du SEDIF

Ce jeudi 25 novembre 2021, les experts du comité « Eau sans chlore » se réunissent afin de partager leurs connaissances techniques et expériences. Créé par le SEDIF, ce groupe d’expertise vise à définir les conditions nécessaires à la distribution d’une eau sans chlore sur le territoire qu’il dessert.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du projet pionnier du SEDIF, « Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore », mis en œuvre afin de fournir à ses 4 millions d’usagers une eau de la meilleure qualité possible, et sans goût de chlore.

Ce projet innovant prévoit la distribution d’eau sans chlore, qui reste une exception en Europe, réalité dans quelques métropoles seulement (par exemple, Amsterdam et Rotterdam aux Pays-Bas, Odense au Danemark, Zurich en Suisse, et Grenoble en France).

Le comité d’experts « Eau sans chlore » mis en place par le service public de l’eau regroupe des universitaires, des scientifiques spécialistes de la qualité microbiologique de l’eau, des maîtres d’ouvrages pratiquant l’eau sans chlore (Grenoble et Waternet aux PaysBas) et des institutionnels français (Direction générale de la Santé, Agence régionale de Santé).

Son rôle est de conseiller le SEDIF dans sa démarche vers une eau sans chlore en partageant les connaissances et les expériences. Ce comité sera également appelé à traiter les questions de pollution liées à l’usage de la bouteille d’eau en plastique.


Présentation des recherches du SEDIF

La réunion de ce jour sera consacrée à proposer les bases d’une méthodologie pour la détermination des zones les plus sensibles du réseau de distribution en termes de risque de contamination, mais aussi pour l’élaboration de programmes de surveillance de la qualité bactériologique de l’eau, à intégrer dans un système d’alerte. Les experts donneront également leur avis sur les programmes d’essais et de recherche en cours de réflexion au SEDIF, qui leur seront présentés.


Le déploiement de la technologie OIBP

Ce projet de distribution d’une eau sans chlore sera rendu possible par le déploiement de l’Osmose inverse basse pression (OIBP) dans l’ensemble des usines du SEDIF, prévu à partir de 2024 et d’ici à 2030. Conçue à l’origine pour le dessalement de l’eau de mer, cette technologie n’a jamais été intégrée dans le monde jusqu’à présent dans le traitement de l’eau douce.

La finesse de filtration est 10 fois supérieure à celle de la nanofiltration, dont l’implantation sur l’usine de Méry-sur-Oise en 2000 était déjà une première mondiale. À ce jour, le SEDIF distribue une eau avec une faible quantité de chlore pour éviter le développement des bactéries.

En déployant l’OIBP, le SEDIF sera alors en mesure de distribuer une eau pauvre en matière organique, qui est la nourriture des bactéries. Privées de leur nourriture, les bactéries ne peuvent se développer, et la présence de chlore n’est plus nécessaire. Le SEDIF pourra ainsi se passer du chlore dans l’eau distribuée, sans compromettre la sécurité sanitaire de l’eau délivrée.


Salle des skids Arivgny


"Avec le lancement de ce groupe d’experts sur l’eau sans chlore, le SEDIF se donne les moyens de ses ambitions. Ces travaux seront très utiles pour mener à bien notre projet pionnier en France, vers une eau pure, sans calcaire et donc sans chlore, grâce à une élimination totale de la matière organique dans les réseaux, afin de satisfaire encore davantage nos 4 millions d’usagers en Île-de-France" rappelle André Santini, président du SEDIF


 

 

Les infos de ma commune