Actualités

5
Nov.
2021
Magazine : consultez le 100e numéro d'Inf'Eau !

Inf’Eau, le magazine du SEDIF, sort ce mois-ci son 100ème numéro ! Au sommaire, le dossier consacré aux investissements sur le plateau de Saclay, le point d'avancement sur le projet Vers une eau pure et la présentation du Plan pluriannuel d'investissement 2022-2031. Bonne lecture à toutes et à tous !

Au travers de ce numéro, vous pourrez (re)découvrir deux réalisations emblématiques, une en cours et une achevée: les travaux sur le secteur de Palaiseau-Saclay pour lesquels le service public de l’eau investit 50 millions d’euros (dossier central) et la livraison d’une nouvelle station de pompage et de deux réservoirs à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine, dont l’inauguration s’est déroulée début octobre (page 14).

Ces projets s’inscrivent dans la politique d’investissement ambitieuse et continue du SEDIF, visant la sécurisation de l’alimentation en eau potable, la fiabilisation et la qualité des installations avec des rendements optimisés, la modernisation du patrimoine et l’amélioration constante du service à l’usager avec un prix de l’eau maîtrisé.

Le site de Sèvres, exemplaire par bien des aspects, est la vitrine du service public de l’eau de demain que nous construisons. S’inscrivant dans le projet pionnier en France « Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore », le SEDIF ambitionne de renforcer la maîtrise du risque sanitaire en éliminant toujours plus de micropolluants et de perturbateurs endocriniens, de satisfaire les usagers en améliorant le goût de l’eau par la réduction, voire la suppression du chlore au robinet, et en réduisant la dureté de l’eau, et toujours sans déchets plastiques.

Une Inf


Cet objectif de qualité sera rendu possible par le déploiement de l’Osmose Inverse Basse Pression (OIBP), procédé de traitement de l’eau par filtration aux travers de membranes extrêmement fines. L’avis favorable du commissaire enquêteur rendu cet été à la suite de l’enquête publique sur notre usine pilote d’Arvigny, à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), confirme le savoir-faire des équipes du SEDIF et les bienfaits attendus de ce projet d’avenir pour les habitants de l’Île-de-France (pages 4-5).

L’Osmose Inverse sera la réalisation majeure du XVIe plan d’investissement (2022-2031) d’un montant global de 2,5 milliards d’euros, décliné – et c’est une nouveauté - sous la forme d’un plan pluriannuel d’investissement (page 18).

Notre ambition est de bâtir un « Smart SEDIF » fondé sur l’innovation, le développement durable, avec notamment la construction durable des ouvrages et la réduction des consommations énergétiques, et la transformation de nos systèmes d’information.

Le service public de l’eau réaffirme ainsi son rôle d’autorité organisatrice et de maître d’ouvrage public majeur, avec comme seule et unique boussole la satisfaction des Franciliennes et des Franciliens.


Les infos de ma commune