En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

L'usine de Méry-sur-Oise

Consulter la plaquette

Usine de Méry-sur-Oise

L'usine en chiffres

  • Production moy. 158 000 m3 par jour
  • Capacité hydraulique max. 340 000 m3 par jour :
       - 200 000 m3 pour la filière biologique
       - 140 000 m3 pour la filière membranaire

Les installations :

  • Filière biologique : 
    3 floculateurs décanteurs
    12 filtres à sable
    12 ozoneurs 
    12 filtres à charbon
  • Filière membranaire : 
    8 cuves de coagulation-décantation
    2 décanteurs lamellaires
    3 ozoneurs par mélangeurs statiques
    10 filtres bi-couche sables sable-anthracite 
    340 000 m2 de membranes de nanofiltration

De l'eau pour 800 000 habitants

L'usine de Méry-sur-Oise fournit chaque jour 158 000 m3 d'eau à 800 000 habitants du Nord de la banlieue parisienne. Sa capacité de production a été portée à 340 000 m3 par jour pour subvenir aux besoins croissants d'une région fortement urbanisée. A ces besoins quantitatifs s'ajoutait un objectif de qualité lié aux nouvelles normes prévues par le Code de la Santé Publique. La nanofiltration s'est imposée comme étant la meilleure technologie pour traiter l'eau de l'Oise. Après une expérimentation sur prototype, le SEDIF a décidé de mettre en oeuvre ce procédé à grande échelle : il est ainsi devenu le premier distributeur d'eau dans le monde à utiliser des membranes de nanofiltration pour produire de l'eau potable à partir d'une eau de surface.

L'usine de Méry recourt à cette nouvelle filière de traitement pour 70 % de sa production, les 30 % restants provenant de sa filière de traitement biologique utilisant le couplage "ozone_charbon actif". Les eaux issues de ces deux filières sont mélangées avant d'être distribuées sur le réseau : l'eau obtenue est plus douce et d'une qualité exceptionnelle.
Comme les usines de Choisy-le-Roi et de Neuilly-sur-Marne, l'usine de Méry-sur-Oise appartient au Syndicat des Eaux d'Ile de France. L'exploitation de l'usine est confiée à Veolia Eau qui en a également assuré la conception, en étroite collaboration avec les équipes techniques du Syndicat.

Avec la création d'une liaison Oise-Marne, l'usine de Méry-sur-Oise pourra également participer au dispositif d'interconnexions entre usines mis en place par le Syndicat  pour garantir la sécurité de l'alimentation en eau potable sur l'ensemble de son territoire.

Filière de production

Nouvelle unité de traitement des effluents de Méry-sur-Oise